Comment se préparer avant l’achat d’un cheval ?

L’achat d’un cheval est quelque chose de très sérieux, il ne faut pas penser juste aux bons moments que vous aller passer avec lui. Nous allons donc vous donner quelques pistes pour savoir « Comment se préparer avant l’achat d’un cheval ». Cet achat doit être un geste passionné et pas un effet de mode ou une envie passagère qui ne sera plus d’actualité au bout de quelques mois. Votre choix va aussi avoir des conséquences sur le cheval que vous comptez acheter donc, il vaut mieux être sûr de votre décision.

Comment se préparer avant l'achat d'un cheval ?

Quelle est votre motivation dans l’achat d’un cheval ?

La première chose à faire quand l’envie d’acheter un cheval vous prend, c’est de se demander « pourquoi », pourquoi voulez-vous un cheval.
Pour votre bien, mais surtout pour celui de votre futur compagnon équidé, cette décision doit être murement réfléchie. En effet si vous achetez un cheval pour les mauvaises raisons, ce dernier sera le premier à en subir les conséquences.
Une fois en votre possession, il faudra le nourrir, le panser et nettoyer le crottin que ce dernier laisse derrière lui. Voilà tout un tas de petits boulots qui au quotidien sont susceptibles d’entamer votre motivation.
Ce cheval dépendra complètement de vous et deviendra votre priorité, donc si tout ceci ne vous fait pas peur c’est déjà un bon début.

 

Concernant le budget, pouvez-vous vous le permettre ?

Et oui, posséder un cheval ça coûte cher. En plus du prix du cheval (à partir de 1500 € selon la race), il faudra payer, l’hébergement (en pension environ 200 € par mois alimentation incluse), la nourriture, les équipements du cheval et du cavalier (entre 1000 et 3000 €), les soins vétérinaires (au minimum 400 € par an) et les assurances (environ 60 € par an).

 

Quel est votre niveau d’équitation ?

Pour un cavalier novice, il sera nécessaire, voire obligatoire d’apprendre à monter, avant d’acheter un cheval. De plus il vous faudra réfléchir à la ou les disciplines que vous souhaitez pratiquer avec votre futur cheval. Pour faire ce choix, il est toujours préférable d’avoir pratiqué avant.
Un cavalier novice qui cherche à apprendre à monter pourra toujours prendre des leçons régulières dans un centre équestre, faire un stage d’équitation ou encore faire un programme d’éducation équestre. Dans tous les cas pour progresser, faites vous conseiller et aider par un moniteur ou un instructeur.

 

Vous préférez acheter ou louer le cheval ?

Si jamais vous n’êtes pas sûr, du temps que vous pourrez accorder à vote cheval ou que votre budget ne vous permet pas d’en acheter un, il y a toujours la solution de la location.
Plusieurs options de location sont possibles, à temps complet avec la pension complète, à temps partiel avec la demi-pension ou le tiers ou quart de pension.
Ces solutions vous feront vivre la vie d’un propriétaire de cheval durant un temps voulu et vous permettront ou non de passer le cape pour l’achat d’un cheval.

Ça va aussi vous intéresser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous sur facebook pour plus d'infos sur le monde équestre